Cez’Art : kit de sensibilisation zéro déchet

À la recherche d’une activité pour occuper vos enfants ? Découvrez Cez’Art, un kit pédagogique à destination des 7-12 ans pour apprendre à transformer ses déchets en ressources. Un outil inspiré du projet « Mon petit composteur », créé par Emelyne Chemir pour le concours Design Zéro Déchet 2016.

Photo de la mascotte Cez'Art : une bouteille plastique à lunettes

Des sciences et de l’art pour donner une nouvelle vie aux déchets

Créé à l’origine pour être abordé en classe à l’école ou au collège, le Syctom met à disposition de tous son kit Cez’Art. Une série d’expériences à faire chez soi pour explorer la vie des déchets, avec pour fil conducteur un objet familier : la bouteille en plastique.

Dans un contexte de raréfaction des matières premières et de transition énergétique, la gestion des déchets est un enjeu majeur. Quel est leur impact sur l’environnement ? Comment les réduire et mieux les recycler ? Qu’est-ce que le réemploi ? Ce kit invite petits et grands à découvrir et expérimenter toutes les solutions pour limiter les déchets ménagers et en faire de vraies ressources.

Mêlant sciences et arts, Cez’Art propose différentes activités ludiques pour apprendre tout en s’amusant et en créant ! Et en plus, c’est facile à mettre en place car le matériel requis se trouve déjà bien souvent à la maison.

Pots à crayons créés à partir de bouteilles en plastique usagées
Découvrez des tutos pour upcycler vos déchets avec Cez'Art !

La concrétisation d’un projet Design Zéro Déchet

À l’origine du kit Cez’Art : le projet « Mon p’tit composteur » créé par Emelyne Chemir, aujourd’hui diplômée du BTS Design de produit du Lycée François-Mansart à La Varenne Saint-Hilaire (94).

Ce projet, qui figure parmi les finalistes du concours Design Zéro Déchet 2016, est un kit pédagogique visant à sensibiliser les enfants aux biodéchets et au compostage. Il a par ailleurs fait l’objet d’une animation au cœur de l’exposition DZD, lors de la Paris Design Week en septembre 2016.

« Le concours DZD a été pour moi une expérience très enrichissante, en particulier au travers de l’accompagnement dont j’ai bénéficié pour continuer de développer mon projet », se souvient Emelyne. En effet, le Syctom a souhaité concrétiser ce projet en l’élargissant à des thématiques de prévention et de gestion plus globales.

« Mon p’tit composteur » a donc muté en « Cez’art », par un travail conjoint entre l’agence Giboulées, prestataire du Syctom chargé de la rédaction et de la direction artistique du kit, et d’Emelyne, qui a réalisé l’ensemble des ateliers du kit et les photographies associées.

Photo de mini-serres créées à partir de bouteilles en plastique usagées
À l'origine, le projet reposait sur la création d'un lombricomposteur éducatif à partir de bouteilles en plastique customisées !
Le Syctom,
l’agence métropolitaine des déchets ménagers

Premier opérateur public européen dans son domaine, le Syctom traite et valorise les déchets produits par les 6 millions d’habitants de 85 villes (Paris et proche banlieue), soit 10 % de la population française. Chaque année, 2,3 millions de tonnes de déchets sont pris en charge dans ses installations. En partenariat avec les acteurs du territoire, il innove au quotidien pour une gestion durable des déchets ménagers. En amont, le Syctom multiplie les actions de prévention et accompagne ses collectivités adhérentes afin de réduire les déchets produits sur leur territoire et de sensibiliser les usagers au tri.